Comment gérer la fatigue de la quarantaine et le stress des vacances ?

La distanciation sociale aide à sauver des vies en ralentissant la propagation du coronavirus, mais elle rend également la saison des vacances plus difficile pour certaines personnes. En raison de l’éloignement social et de l’isolement, beaucoup d’entre nous peuvent ressentir des épisodes de fatigue de la quarantaine ou des symptômes de dépression et d’anxiété. Cela peut provoquer:

  •  Augmentation de l’irritabilité.
  • Difficulté à s’endormir ou à rester endormi.
  • Manger plus ou moins que d’habitude.
  • Se sentir épuisé ou dépassé.
  • Expérimenter un manque de motivation ou d’énergie.
  • Sentiments de désespoir.
  • Perte d’intérêt pour les choses.

Voici quelques conseils pour faire face aux effets sur la santé mentale de la pandémie et de l’isolement social :

  • Prenez quelques respirations profondes. Lorsque vous vous sentez inquiet.e ou bouleversé.e, prenez quelques minutes pour détendre votre corps et votre esprit.
  • Bougez – chez vous ou à l’extérieur tout en vous distanciant socialement. L’exercice réduit le stress et améliore votre humeur.
  • Planifiez du temps de qualité avec vos ami.e.s et votre famille. Bien que la distanciation sociale empêche d’être avec certains de nos proches, il existe d’autres moyens de rester en contact avec eux. Planifiez une heure pour passer un appel téléphonique ou vidéo, envoyez un message sur les réseaux sociaux ou écrivez des lettres et des cartes pour rester en contact avec ceux/celles avec qui vous ne pouvez pas être physiquement proche. Rester connecté.e (même virtuellement) est encore plus important en ce moment.
  • Obtenez de l’aide en cas de deuil. Si les vacances sont un moment pour renouer avec les membres de votre famille et vos ami.e.s, cela peut aussi être un rappel de ceux/celles que nous avons perdu.e.s. Si vous avez des difficultés à faire face à la perte d’un être cher, demandez de l’aide à une personne de confiance. Ne gardez pas ces sentiments enfouis.
  • Soyez ouvert aux nouvelles traditions. Avec notre monde en constante évolution, nous avons dû nous adapter et nous réadapter à de nouvelles façons de faire. Vous avez peut-être une idée de ce que devraient être les vacances, mais n’ayez pas peur d’essayer de nouvelles choses cette année. Soyez ouvert et acceptez que vous ne puissiez peut-être pas faire autant que vous le faites habituellement, et ce n’est pas grave.
  • Tenez un journal de gratitude. Chaque jour, notez quelques mots sur ce qui s’est passé. Lorsque vous examinez votre journal, cela peut vous aider à trouver de l’espoir et de la positivité.
  • Limitez les actualités et les réseaux sociaux. Il est important de rester informé.e. Mais les nouvelles constantes de COVID-19 peuvent alimenter vos peurs. Lorsque vous avez besoin d’informations, faites appel à des sources fiables telles que des agences de santé publique respectées et votre service de santé local.
  • Limitez votre consommation d’alcool. Les vacances peuvent augmenter la probabilité et la pression de boire. L’alcool peut gravement affecter votre humeur et doit être consommé avec modération.
  • Si votre stress devient accablant, appelez votre médecin ou un psychologue.
  • Et, rappelez-vous, cette période difficile ne durera pas éternellement.

En cas de détresse, n’hésitez pas à prendre un rendez-vous auprès d’un .e de nos psychologues.

Source: GoSanangelo

Recent Posts
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!